• Armelle BARNETT

Le Gari, vous connaissez ?

Fait à partir du manioc, une tubercule introduite par les Portugais en Afrique de l'Ouest au 16ème siècle, le gari a une place de choix dans la cuisine des Savalois.


Visiter Savalou vous invite à la découverte des secrets de fabrication du Gari.

Garification (cuisson) du gari

La garification ou la cuisson du gari, une tradition de mère en fille

Tradition qui se transmet de mère en fille, derrière le secret de la garification se cache un long procédé de fabrication qui nécessite patience, énergie et technicité.


Quelque soit la méthode de fabrication (traditionnelle ou améliorée), il faut 100 kg de manioc pour obtenir entre 21 et 22 kg de gari ! Avec la méthode améliorée, c'est la productivité qui augmente. En utilisant la râpe mécanique, une machine à presser et une poêle en fonte pour la cuisson, les femmes obtiennent "l'or jaune poussin" en 3 ou 4 jours contre 6 à 8 traditionnellement.


Champs de manioc Savalou




Quelque soit la méthode de fabrication (traditionnelle ou améliorée), il faut 100 kg de manioc pour obtenir entre 21 et 22 kg de gari "







Les variétés de gari sont nombreuses !

  • Gari Sohui,

  • Gari Go (prononcer Galigo !),

  • Gari Ahayoé

  • Gari Zogbla

Les recherches menées par Visiter Savalou indiquent que le gari le plus prisé des Béninois serait celui de Missè à Savalou ! :o)

La fabrication du Gari en image


Le gari, menacé de disparition ?

Le risque aujourd'hui est de voir disparaître ce savoir faire ancestral qu'est la garification, faute de production suffisante de manioc.

En effet, beaucoup d'agriculteurs se sont tournés vers la culture du coton plus rentable mais au revenu plus aléatoire. Conscientes de ce risque qui n'assure pas le contenu des assiettes, des associations locales telles que l'ADCS mènent des actions pour encourager la population à produire ce qu'elle consomme.


Pour montrer l'importance de l'activité que représente la fabrication du gari dans la Commune de Savalou, un monument a été érigé en l'honneur des femmes transformatrices du manioc en gari. Vous le trouverez dans Savalou centre sur la voie menant à Tchetti.

Carrefour Tchetti Savalou - Hommage aux femmes de Savalou transformatrices du manioc en gari

Vous avez envie d'en savoir plus sur le gari et de partir à la rencontre des femmes productrices de gari à Savalou transformatrices, contactez-nous par mail : adcs.asso@gmail.com.


Pour aller plus loin

Si vous avez envie d'agir, découvrez également le programme en faveur de l'agriculture à Savalou mis en place par l'ADCS - Association pour le développement de la Commune de Savalou.


#gari #savalou #benin #tourismesolidaire #ecoresponsable #femmes #developpement

Crédit photo : Carlos Sodokpa

Nous contacter

 

asso.adcs@gmail.com

Tel : +33 6 65 09 95 40

Tel : +229 60 37 00 00

Addresse

 

BP 373

Savalou - BENIN

Nous suivre
  • Facebook
Site_Savalou.png
icons8-chambre-50.png
Restaurant_Savalou.png
cadeau-50.png
Guide_touristique_Savalou.png

© Visitersavalou est un site créé par l'ADCS - Association pour le Développement de la Commune de Savalou

Crédit : Icônes